L'anorexie

L’anorexie mentale est une maladie psychologique aux conséquences physiques dévastatrices. L’anorexie mentale est caractérisée par une faible distorsion du poids et de l’image corporelle, accompagnée d’une peur obsédante de prendre du poids, qui se manifeste par une privation d’aliments du corps.

Une personne anorexique agit selon deux mécanismes. Le premier est restrictif : elle se prive de nourriture. Le deuxième est une consommation excessive ou de purge : en plus de la privation, elle ajoute tout ce qui va aider à purger son corps. Vomissements spontanés, exercice excessif, mauvaise utilisation de laxatifs, de diurétiques ou de lavement, …

L’anorexie mentale se développe souvent à la puberté ou à l’adolescence. C’est généralement l’âge où l’on se construit en fonction des images que l’on prend pour modèle autour de nous. La boulimie peut aussi commencer vers cet âge. Mais cela peut arriver à tout âge. Personne n’est à l’abri. Les facteurs de risques sont culturels, biologiques ou psychologiques. Et les conséquences sont physiques, psychologiques et sociales, le plus souvent.

Ce trouble du comportement grave doit être pris en charge car chaque année, des personnes anorexiques en meurent. C’est d’ailleurs le trouble qui a le taux de mortalité le plus élevé en psychiatrie. La bonne nouvelle cependant, est que l’on peut guérir complètement de l’anorexie mentale. Cela nécessite une prise en charge professionnel de la santé mentale et un médecin généraliste. Plus cela est pris tôt, plus le traitement a des chances de réussite rapide.

Premièrement, un traitement réussi comprend généralement des soins médicaux continus, une thérapie régulière, des conseils nutritionnels et parfois des médicaments. Deuxièmement, bien que certains antidépresseurs soient parfois utilisés pour traiter l’anorexie, ils ne sont pas toujours efficaces. Le suivi du corps est aussi primordial pour savoir si les os sont touchés ou non. Des groupes de soutien aideront au suivi médical et une attitude positive sera d’une grande aide. Même lorsque le traitement sera terminé.

Voir aussi

Orthorexie Boulimie