La boulimie

Votre placard est rempli de sucreries et d’aliments gras, et votre frigo l’imite. Vous les videz et remplissez fréquemment, tant votre frénésie de nourriture est forte. Vous êtes atteint-e de boulimie nerveuse. Ce trouble de l’alimentation génère une obsession pour votre corps et votre poids qui vous occupe tout entier. Manger devient votre objectif de vie principal.

Cependant, vous avez conscience que cela n’est pas bon pour votre corps. Et pour éviter de grossir, vous vous faites vomir, vous prenez un laxatif, vous abusez du sport, vous jeûnez, … Bref, vous vous faites du mal. Pourtant le schéma est souvent le même. Vous commencez à fantasmer sur ce que vous désirez manger. Ensuite, vous l’achetez. Et une fois rentré-e, vous vous mettez à déguster jusque’à la dernière miette. Ensuite vient la culpabilité et sa réaction.

Mais la boulimie est un cercle vicieux. Car une fois tout ce process fait, vous vous réfugiez dans la nourriture pour vous réconforter. Et cela recommence. Si ce trouble alimentaire peut à termes avoir des conséquences physiques néfastes (anémies, carences, problèmes cardiaques, … ), il peut aussi avoir des conséquences sociales importantes (problèmes au travail, relationnels, privés, financiers, … ).

Heureusement, la boulimie est bien prise en charge de nos jours. Vous pourrez suivre un traitement ambulatoire ou clinique, et vous devrez être suivi-e par un psychologue ou un psychiatre. Un soutien important est apporté à ceux qui souhaitent guérir de ce trouble alimentaire. Et les thérapies s’adaptent en fonction de chaque personne suivant le besoin.

Voir aussi

Orthorexie Anorexie