Le sploshing

Depuis tout-e petit-e, on vous répète de ne pas jouer avec votre nourriture. Et si c’était une erreur ?! Le sploshing est une pratique sexuelle qui consiste à jouer avec les aliments. Cela vient de l’onomatopée « splosh », pour le bruit que fait la nourriture quand elle s’écrase sur vous. Ici, pas de complexes quand on parle de bouffe, mais plutôt une grande excitation sexuelle à cette idée !

Le sploshing n’est pas là pour combler un manque mais plutôt une envie de découverte de nouvelles sensations. Les aliments ont leur texture unique. Idem lorsqu’on les cuisine, les mixe, les mélange, … Et les avaler ou écraser sur le corps de quelqu’un ou le sien pour le plaisir de l’autre amène à des sensations uniques. Voire des orgasmes intenses. En effet, le sploshing est aussi appelé WAM pour « Wet and messy fetish » (fétichisme humide et désordonné), et il porte bien son nom.

Ce fétichisme sexuel est souvent associé au monde du BDSM, car il y a souvent une relation dominant-dominé dans les jeux érotiques du sploshing. Vous pouvez soumettre l’autre à recevoir des aliments de diverses températures pour faire réagir le corps et les sens par exemple. L’introduction de fruits et légumes dans différents orifices est aussi un déclencheur sexuel. On peut aussi introduire toute sorte de liens pour dominer le sujet. Il est possible également de manger directement sur le corps, comme le nyotaimori (ou body sushi). Enfin, il y a des femmes qui sont spécialisées dans le domaine de la pâtisserie avec le cake sitting, qui consiste à s’asseoir sur des gâteaux et autres douceurs. Les branches du sploshing sont nombreuses, comme le crush fetish.

Voir aussi

Le crush fetish