Le Yiff - du sexe anonyme et déguisé

Vous connaissez probablement l’univers du Cosplay, celui où les fans se travestissent en leur personnage de manga préféré. Et celui du Hentaï, l’univers porno japonais basé sur les bandes dessinées nippones. Et bien le yiff est un croisement de ces deux mondes. Le “Yiffing” est le terme utilisé en anglais pour qualifier un rapport sexuel entre deux furries, et le Yiff est le cri du renard, ce qui excite dans la pratique du Yiff ou Furry Sex, c’est le côté jeu et anonymat.

Yiff, ursusagalmatophilie, peluchophilie, furry sex ou encore murrsuiting, cette pratique réunit des personnes déguisés en animaux géants (souvent tirés de mangas) qui veulent coucher ensemble, à deux ou à plusieurs. Eh oui, l’avantage de l’anonymat, c’est qu’on ose plus de choses. Et lorsqu’on est déguisé, on s’imprègne du caractère de son personnage. Du coup, duo gagnant pour une liberté sexuelle assumée (ou presque).

Toutefois, si on parle ici d’animaux, il ne faut pas mélanger le yiff et la zoophilie. Ces deux pratiques n’ont rien à voir et la deuxième fait partie de la catégorie des paraphilies. Et si le yiff est une pratique sexuelle issue du monde du Furry Fandom, apparu dans les années 80, il n’est pas pour autant bien accepté par ce dernier. Pour autant, si cet univers loonesque vous excite, vous trouverez facilement des forums qui en parlent.